Les fantômes du presbytère

Daniel Sangsue

Un professeur de littérature à la retraite achète dans l’Aveyron un presbytère du dix-huitième siècle, donnant sur un cimetière de campagne. Une fois installé, il découvre que ce presbytère est hanté par un esprit frappeur...

CHF 24.50 / € 20

Ajouter au panier

Acheter au format ePub

Un presbytère du XVIIIe siècle, accolé à une église désaffectée, un cimetière de campagne, des archives répertoriant des morts violentes et mystérieuses, le journal intime exhumé d’un prêtre pécheur, et, bien sûr, un revenant: ce roman réunit tous les ingrédients des histoires fantastiques. À la différence des récits traditionnels, son narrateur est cependant loin d’être effrayé. Au contraire, lorsqu’il découvre qu’un esprit hante véritablement le lieu, il s’y intéresse de près, en sa qualité de spécialiste de la pneumatologie – la science des fantômes –, et se donne pour mission de libérer cette âme en peine.

Daniel Sangsue nous livre ici un récit malicieux qui entremêle réalité et fiction et joue avec les attentes du lecteur. Truffé de références et de clins d’œil parfois parodiques, il est aussi une ode à la littérature et à la vie qu’elle appelle.

  • Présentation sur le blog de Francis Richard, 24.01.2022
  • Interview de Laurence de Coulon dans Le Nouvelliste, 7.01.2022

Quand les fantômes réenchantent le monde dans Babel - Espace 2

Les fantômes: il y a ceux qui y croient et ceux qui nʹy croient pas. Et parfois, ceux qui ont perdu la foi de leur enfance se tournent vers les revenants pour garder contact avec le surnaturel. Et si les fantômes servaient à réenchanter le monde ? Christine Mo Costabella en parle avec son invité, le professeur de littérature émérite à lʹUniversité de Neuchâtel Daniel Sangsue.

 

«Les fantômes du presbytère» dans Les amis de l'Esperluette - RCF Saint-Etienne

"Les Fantômes du presbytère", révélations du journal d’un curé de campagne dans Le Temps (abonnés)

Dans ce mélange d’érudition et d’autofiction joueuse qui est sa marque, Daniel Sangsue relate les légendes qui imprègnent la culture du pays. – Isabelle Rüf

Daniel Sangsue dans la machine littéraire dans Quartier Livre, RTS

Entretien avec Daniel Sangsue, invité dans Quartier Livre, sur la RTS.

Daniel Sangsue en compagnie des spectres dans Le Matin Dimanche

Habiter un presbytère comme Michel Tournier ou les sœurs Brontë, voilà bien un fantasme d’écrivain. Mais les anciens propriétaires semblent avoir omis de préciser aux nouveaux qu’ils n’y seraient pas seuls. Mais pas question de chasser cet esprit frappeur: convaincu que les vivants doivent venir en aide aux âmes errantes, le narateur suit une piste qui l’amène à mieux faire connaisance avec ce fantôme  lettré, capable de citer Baudelaire ou Apolinaire. Tout cela se déroule dans une ambiance ad hoc: cimetière, terreurs superstitieuses, chauves-souris qui mènent un drôle de bal. C’est du roman gothique pour sourire. Mais on peut prendre au sérieux l'idée qui le traverse discrètement: croire aux  fantômes, c’est ne pas renoncer à communiquer avec les morts dans un monde qui s’est de plus en plus coupé d’eux. Peut-être les fantômes nous manquent-ils. On y croit lorsqu’on les rencontre dans un roman comme celui de Daniel Sangsue. – Michel Audétat

Titre Les fantômes du presbytère
Auteur Daniel Sangsue
Date de parution 08/01/2022
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 144
ISBN 9782889600656
Daniel Sangsue

Professeur émérite, essayiste, critique littéraire et romancier, Daniel Sangsue est spécialiste de poétique et de littérature française du XIXe siècle et est l’auteur d’essais sur la parodie, l’excentricité, Stendhal et les fantômes.

Fiche auteur

Connexion

Mot de passe perdu ?

Créer un compte