L'art de résister au malheur

Préface de Denis Grozdanovitch

John Cowper Powys

Traduction de l'anglais (États-Unis) et postface de Judith Coppel

 A-t-on le droit d’être heureux alors qu’il existe tant de souffrances dans le monde? Est-il possible d’être heureux alors que les dogmes de toutes sortes – religions et sciences confondues – imposent plus que jamais leurs «vérités» au détriment de nos illusions personnelles ? 

CHF 18 / € 14

Ajouter au panier

A-t-on le droit d’être heureux alors qu’il existe tant de souffrances dans le monde? Est-il possible d’être heureux alors que les dogmes de toutes sortes – religions et sciences confondues – imposent plus que jamais leurs «vérités» au détriment de nos illusions personnelles ? Y a-t-il une place pour des instants de bonheur à l’heure où la compétition pour la sacro-sainte réussite sociale se fait de plus en plus sévère?

C’est à toutes ces questions que tente de répondre John Cowper Powys dans cet essai qui est aussi un bréviaire de résistance aux forces coalisées contre le bonheur de tout un chacun. Alliant une profondeur de vue philosophique à des conseils pragmatiques, John Cowper Powys ne craint pas de s’opposer radicalement à bien des idées reçues qui font le lit du malheur, telle le diktat de «faire face à la réalité» où il décèle un puritanisme masqué. À l’encontre des idéologies, il prône un scepticisme salvateur, le développement de notre intime «illusion vitale» et l’attention à ces instants magiques où certaines circonstances particulières de notre vie se mêlent à des réminiscences de notre passé pour en révéler la poésie.

Car ce texte s’adresse avant tout aux êtres fragiles et sensibles, ceux que les puissants de ce monde méprisent, parce qu’eux seuls peuvent connaître les instants magiques que cet essai nous encourage à cultiver.

Préface de Denis Grozdanovitch
Traduction de l’anglais (États-Unis) et postface de Judith Coppel

Coup de ♥ en librairie:
 
«A-t-on le droit d’être heureux dans un monde où le malheur est légion? Prétextant une réponse à cette interrogation-postulat maintes fois dévoyée, le fabuleux gallois John Cowper Powys use d’une rhétorique méticuleuse et hautement littéraire pour nous inviter à emprunter une sente intime loin de la désertion quelque peu prosaïque, et loin de l’errance par trop vaporeuse… "Prendre la fuite! C’est là tout le secret, le grand, le libérateur, sage, éternel secret pour réagir à cette situation délicate. Prenez la fuite!" Bréviaire d’une félicité enchanteresse, L’art de résister au malheur est aussi celui du canotage existentiel, tout en "brumes, mirages et vapeurs", servi par une verve exquise qui ne sacrifie pas à la forme le fonds de cette affaire vieille comme le monde: la beauté d’un léger flou en soi au secours d’une réalité vainement universel» – Typhaine, Payot Genève

L'art de résister au malheur dans Valeurs Actuelles

«Le bonheur, le simple bonheur d’exister, de jouir du présent comme d’un présent, cette bienheureuse "illusion vitale" que nomme John Cowper Powys (1872-1963) comme notre privilège le plus précieux, c’est de cela que la "coalition des puissances hostiles" que représentent les "gens normaux" veut nous dépouiller, au nom des certitudes de la Religion, de la Science, de la Philosophie, masques disparates d’un même ressentiment. Que le bonheur, objet du sens esthétique, "se transforme en véritable organe de la vision", tel est l’objet de ce petit traité, traduit et commenté par Mme Judith Coppel, préfacé avec une gratitude enthousiaste par M. Denis Grozdanovitch.» – Philippe Barthelet

L'art de résister au malheur dans La viduité

Bréviaire de scepticisme sensuel et cosmique, éloge heureux de la perception et de la fuite mentale pour se soustraire aux dogmes, puritanisme et autres culpabilités qui empêchent nos accomodements de moments de fugace bonheur. Entre essai philosophique, où l’auteur pointe les limites tant de l’idéalisme que du matérialisme, essai politique et surtout poétique, L’art de résister au malheur propose une belle apologie de l’invincible faiblesse de ceux qui se confient à l’irrécupérable inutilité de leur perception, des possibilités d’illuminations que l’auteur, dans leur si fine restitution au passage, confie à la nature notre commune capacité à donner une réponse à la vie.

L'art de résister au malheur: fiche de presse
Télécharger (PDF - 1.03 MB)

L'art de résister au malheur: couverture
Télécharger (JPEG - 1.41 MB)

John Cowper Powys: photo portrait (photo publicitaire, 1914)
Télécharger (JPEG - 808.88k)

Titre L'art de résister au malheur
Auteur John Cowper Powys
Traducteur Traduction de l'anglais (États-Unis) et postface de Judith Coppel
Date de parution 20/10/2022
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 104
ISBN 9782889600946
John Cowper Powys

John Cowper Powys (1872-1963) est un auteur gallois. Philosophe, romancier et poète, il fut également un critique littéraire très original et aux dires de ses contemporains un conférencier prodigieux. Peu connu du grand public, il demeure aux yeux de ses admirateurs l’un des plus grands esprits du XXe siècle, le Goethe de notre époque. Le présent essai The Art of Happiness est paru en 1923.

Fiche auteur

Connexion

Mot de passe perdu ?

Créer un compte