Nouveauté

Arpenté

Alain Freudiger

Je dois parler du sol. Car de cette expérience et de ce souvenir ressort une autre chose très nette: dans la petite enfance, l’importance du sol, et de ce qu’on y voit, de ce qu’on y trouve, de ce qu’on y tâte, du pied ou de la main, est considérable.

CHF 20 / € 18

Ajouter au panier

Il a quatre ans, il est assis par terre dans une cour et c’est son premier souvenir. Il évoque le sol comme élément primordial de cette période de vie, au sens propre comme au figuré. Le narrateur s’aventure dans ce territoire d’enfant, si souvent parcouru et si précisément connu. Resurgissent alors les impressions de ces premières expériences: le rapport fort et sans filtre à la nature et aux lieux et surtout, la naissance des relations affectives.

Le ton joyeux du récit est celui de l’âge des découvertes et de l’émerveillement, qu’Alain Freudiger rend dans une langue sans affèterie à hauteur de vue d’un jeune garçon. Dans ce récit sociologique d’une enfance dans les années 1980, on oscille entre le piquant de Colette et l’acuité de Perec.

Arpenté: extrait (PDF)

Alain Freudiger au Salon du Livre

Mercredi 6 mars à 15h sur la Scène Suisse du Salon du Livre de Genève, retrouvez Alain Freudiger (Arpenté) pour une discussion sur le thème «Domaine de l’imagination: d’un état d’enfance, à l’autre», avec Jean Prod’hom (Élargir les seuils, Éds. Labor et Fides).

Sur les terres de l’enfance dans La Gruyère

«Dans Arpenté, l’écrivain vaudois Alain Freudiger retrouve les émerveillements  de son enfance à la campagne. Avec une acuité rare, il se souvient des sensations de ces années où "tout apparaît neuf et étonnant" (...) il est question d’images, d’odeurs, de goûts, de couleurs...» – Éric Bulliard

L’enfance d’un seul et celle de tout le monde dans L’Humanité

«Autobiographie d’un seul, Arpenté prend une dimension sociologique et collective quand le narrateur décrit les rideaux à lamelles de plastique, les aventures de Yok-Yok, l’enfant coiffé comme un champignon, ou les comptines grivoises braillées à la récréation.» – Sophie Joubert

Arpenté dans Le Monde des Livres

«Il y a là une impressionnante, bien que discrète, manière de démonter les souvenirs qui fait de ce texte un équivalent de la photo de Jacques Tati posant avec son vélo démembré devant lui: une réalitée considérée comme une dans sa dislocation.» – Pierre-Edouard Peillon

Arpenté dans QWERT – RTS

 
«Cela ne m’intéressait pas de faire un livre de souvenirs, encore moins un livre nostalgique. Ce qui était important pour moi, c’était de retrouver l’émerveillement.» – Alain Freudiger au micro d’Ellen Ichters sur RTS La Première

Arpenté dans Télérama

«Au-dessus des choses se déploient les premiers sentiments. Un rien suffit, comme ces "millions de grains de poussière" qui flottent dans la lumière du salon, lui donnant le vertige de l’infini. La scène a quelque chose de proustien, mais la simplicité délicate d’Arpenté fait plutôt penser à ces toiles d’art naïf où tout est neuf, beau, évident.» – Youness Bousenna

Arpenté ou l’extase du pays natal dans En attendant Nadeau

«Alain Freudiger arpente et raconte les territoires minuscules de son enfance. Avec une grande économie de moyens, il explore une géographie fondatrice, les expériences qui y prennent corps et confie l’illumination de la découverte de soi-même, de ses origines, de ses limites. Il se dégage de cet Arpenté, récit précis et touchant, une sorte d’extase et de jouissance à être, tout simplement.» – Hugo Pradelle

Arpenté dans Le Grand Soir, RTS

Alain Freudger était l’invité d’Éric Grosjean dans Le Grand Soir, RTS.

Arpenter son enfance et sa terre dans Le Temps

«Retrouver, le temps d’un livre, son corps et sa peau d’enfant, c’est le propos émouvant d’Arpenté, dans lequel Alain Freudiger revient sur sa découverte du monde par le sol, dès ses premiers souvenirs, à l’âge de 4 ans. C’est toute une campagne vaudoise qui se dessine dans ce récit situé au début des années 1980 [...] De livre en livre, Alain Freudiger continue d’explorer nos petites mythologies intimes.» –Julien Burri

Terrains d’enfance dans La Liberté

«Alain Freudiger enchaîne les gros plans et les travellings de l’enfant, ses jeux, ses découvertes, ses actions importantes ou anodines, ses apprentissages: le goût du sang quand on se blesse, les "vilains mots", les sévices infligés par les grands, le vieux Léon qui meurt, la naissance d’une petite sœur, l’émotion amoureuse. Ces moments essentiels et ordinaires, cristallisés par une écriture minutieuse, poétique ou familière, coïncident avec l’arrivée des écrans, les chansons des Forbans, le clip Thriller de Michael Jackson, le film La guerre des étoiles.» – Geneviève Bridel

Arpenté d’Alain Freudiger dans L'élégance des livres

«Ce livre est vivant, éperdument intime, éblouissant de confiance. Au cœur des bruissements des années passées, comme du papier cadeau que l’on déchire vite, pour voir ce qui se cache à l’intérieur.» – Evlyne Leraut

Arpenté: fiche de presse
Télécharger (PDF - 437.6k)

Arpenté: couverture HD
Télécharger (PNG - 1.26 MB)

Portrait d’Alain Freudiger ©Magali Dougados
Télécharger (JPG - 3.7 MB)

Titre Arpenté
Auteur Alain Freudiger
Date de parution 05/01/2024
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 152
ISBN 9782889601301
Alain Freudiger

Alain Freudiger est né en 1977. Il est critique de cinéma, auteur de romans, nouvelles, pamphlets et pièces sonores.

Fiche auteur

Connexion

Mot de passe perdu ?

Créer un compte