Portrait de l’homme au cigare Winston Churchill, brossé par Corinne Desarzens
dans Le Temps

Comment écrire la biographie de Churchill? La romancière vaudoise déjoue avec brio les codes imposés du genre pour redonner vie à son savoureux modèle. – Julien Burri

Extrait:

L’originalité de son texte tient à son regard de romancière, à son style qui sait cueillir de petites épiphanies qui sont autant de «moments de vérité», accoler des événements ou des personnages selon sa logique, se gardant bien de livrer des explications. (...) Elle parvient à donner vie au vieux lion par les détails: la façon que Churchill a de présenter les fraises sur un plat, de se préoccuper du bien- être des cochons, le nombre de cigares qu’il fume par jour, ou plutôt qu’il mâchouille («Dès 1909, il fume douze cigares par jour, faisant poireauter son fournisseur Grunebaum & Sons durant cinq ans avant de payer sa première facture»), ou les valises avec lesquelles il lui arrivait de voyager (48, sans compter les boîtes à chapeau). «Du héros écrasant mieux vaut ne retenir que le vivant. La sève, et les pensées qui la zèbrent. La ténacité.» (...) Corinne Desarzens remet les images figées en mouvement. Elle peint, sa palette vibrionne. D’autres façonneraient une poupée de cire digne du Musée Grévin, une caricature, un artefact creux à l’odeur de naphtaline, pas elle. «Il existe pourtant un moyen. Un moyen de contourner tous ces objets pour imaginer Winston dans la vie comme on trempe un galet dans l’eau pour qu’il retrouve ses couleurs.»

«Winston vous frictionne du désir même de vivre», tout comme l’écriture de Corinne Desarzens.

28.08.2022

Corinne Desarzens

Née à Sète en 1952, d'abord journaliste, parfois traductrice, auteure de romans, nouvelles et récits de voyage, Corinne Desarzens est passionnée par l'art d'intercepter les conversations, d'apparaître et de disparaître.

Fiche auteur

Connexion

Mot de passe perdu ?

Créer un compte